Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour
9 février 2017

LE DESIGN C’EST ?

Théories et pratiques du design : comment regarder le design aujourd'hui ?

Infos Pratiques

  • Cap Sciences Hangar 20
  • Entrée libre

  • Jeudi 9 février 2017 – 19h

Comment provoquer une rencontre entre acteurs culturels, utilisateurs et, théoriciens du Design ? C’est ce que s’est fixé comme objectif Jeanne Quéheillard* pour cette soirée…

Cet événement se déroulera en deux temps... Un workshop pour les scolaires l’après-midi avec élaboration d’une « carte mentale » impulsée par Jeanne Quéheillard, qui amènera les étudiants à intégrer et s’approprier le concept même du Design puis, une visite du Fab Lab.

Et en soirée, une intervention de Jeanne Quéheillard, à destination des spécialistes, amateurs et curieux, qui prendra la forme d’une interview réalisée par Constance Rubini, directrice du Musée des Arts Décoratifs et du Design de Bordeaux.

Lors de cette soirée, Jeanne Quéheillard et l’Agence Culturelle Dordogne-Périgord profiteront de l’auditoire pour lancer officiellement l’application « Le design c’est ? » dont l’objectif est d’être le catalogue numérique de l’exposition du même nom, qui s’est tenue à Périgueux du 8 octobre au 12 décembre 2015, et de proposer un contenu théorique du concept du Design à travers trois prismes allant de l’utilisateur, à la production en grand nombre, en passant par l’objet lui-même.

Cet événement porté par Cap Sciences en partenariat avec l’Agence culturelle Dordogne-Périgord sera réalisé en collaboration avec le Musée des Arts Décoratifs et du Design de Bordeaux dans le cadre des Jeudis du design.

*Jeanne Quéheillard est critique, théoricienne du Design et commissaire de l’exposition : « le Design c’est ?».

 

Présentation de l’application Le design c’est ?

Cap Sciences s’associe  aux jeudis du design du MADD, Musée des arts décoratifs et du design, pour présenter l’application numérique Le design c’est ? conçue par Jeanne Quéheillard, théoricienne du design et Didier Lechenne, graphiste.  
Rencontre animée par Constance Rubini, directrice du MADD. 

LE DESIGN C’EST ? 
Auteurs : Jeanne Quéheillard et Didier Lechenne
Assistante : Marie-Cécile Gaucher
Production : Agence culturelle Dordogne-Périgord à Périgueux

L’application numérique LE DESIGN C’EST ? est une approche didactique du design. 
Elle donne des repères pour construire un savoir sur le design. Elle est un outil pour développer une culture du design auprès d’un large public, spécialiste ou non, amateur ou professionnel. Elle démontre que le design façonne le regard et participe de l’éthique d’une production. Un champ d’expérience proche, commun, connu et partagé se construit. En ce sens, le design reste plus que jamais l’expression de notre créativité sociale. 
Cette application est une extension de l’exposition du même nom qui s’est déroulée à l’Agence culturelle Dordogne-Périgord à Périgueux du 8 octobre 2015 au 12 décembre 2015. Elle sera disponible gratuitement sur Google Play et Apple Store à partir de Janvier 2017.


Le design c’est ? 
Les développements, sociaux, économiques, scientifiques ou technologiques,
introduisent des possibilités que les designers explorent. Issu d’une volonté d’art
et au plus près des modes de vie en transformation continue, le design se redéfinit sans
cesse à partir d’invariants fondateurs spécifiques vus comme « les piliers » du design :
Industrie, objet et grand nombre. Ils sont chacun porteur d’une utopie : progrès,
bien–être et pour tous. Ce qui façonne les relations du designer et de l’utilisateur.  

L’application se déploie selon quatre chapitres qui matérialisent cette réflexion :
Industrie et progrès
Objet et bien-être
Grand nombre et pour tous
Designer et utilisateur
Les projets présentés sont choisis sur un principe de proximité. Dire en quelque sorte
« Le design est ici », parce que tous les jours, nous pratiquons des objets ou des
situations qui appartiennent au champ du design. Les productions, puisées au plus
proche, sont autant de cas d’école, pour comprendre les process, les pratiques et les
usages. Conçues par des designers, elles relatent une société et une époque et donnent
une vue large et diversifiée de leurs champs d’intervention
Chaque chapitre présente un objet de référence qui correspond plus explicitement à la thématique développée. 
Chaque chapitre est augmenté de la description d’une recherche initiée par des designers.  Ceci permet d’accéder aux méthodes du design et à ses champs de recherche propres. 

Industrie et progrès ?
Objet de référence : le téléphone et son évolution
Recherche : Civiliser l’espace par Octave De Gaulle

Art et industrie sont indissociables. La deuxième révolution industrielle, celle de 1850 à 1950, a donné place au design et au designer comme nouvelle figure de l’artiste dans l’industrie. Sa compétence est sollicitée à connaître les techniques, les machines et les matériaux. Son dessin dépend de ces données, qu’il articule avec un usage et une utilisation. Qu’il travaille avec l’industrie ou avec l’artisanat, le designer se confronte à la question industrielle vis à vis de laquelle il prend position. 

Objet et bien-être ?
Objet de référence : le canapé Ploum de Ronan et Erwan Bouroullec, pour Ligne Roset Recherche : Atmosphères par Normal Studio

L’objet est conçu pour un mieux-être, un plus de confort ou un service, en même temps qu’il est porteur de beauté. Outre son caractère d’être mobile, déplaçable et transportable, il s’appréhende à l’heure actuelle en tant qu’objet ouvert et en relation. Il est alors conçu en tant que dispositif pour lequel le designer intervient comme concepteur d’environnements et constructeur d’atmosphères. 

Grand nombre et pour tous ?
Objet de référence : les verres Kartio de Kaj Franck pour Iitala
Recherche : La trame ancestrale  par Matali Crasset

En cherchant à répondre aux missions d’accessibilité, d’adaptabilité et d’appropriation pour et par l’utilisateur, le design se réfère à l’idéal démocratique du bel objet pour tout  le monde. La nécessité de produire des objets reproductibles et en grand nombre pour beaucoup d’utilisateurs se transforme grâce à l’interactivité et à la réactivité des technologies  contemporaines. Les jeux de la programmation favorisent la customisation et le sur-mesure.  La pièce unique pour chacun devient un nouveau modèle de recherche et de production. 

Designer et utilisateur ? 
Objet de référence : l’imprimante 3D la Foldarap de Emmanuel Gilloz, pour Open Edge
Recherche : Pixo par Oscar Diaz

Via le langage numérique, les outils de conception, de fabrication et de diffusion sont en lien direct. L’utilisateur devient partie prenante du processus,  en pouvant agir dès la conception du projet. Le designer trouve ici une nouvelle voie, qui déjoue parfois le contexte de la grande industrie, et qui réactive le modèle artisanal de l’atelier ou du DIY (Do It Yourself) en lien avec le grand marché internet. 

L’application Le design c’est ? consacre un chapitre spécifique à l’expérience des designers auprès des artisans métiers d’art de Nontron en Dordogne. Sur le mode de documents d’archives, issus des expositions et des catalogues publiés, il relate les démarches conjointes des designers et des artisans. 

 

 

 

Nous sommes déjà   112 148 à vivre  l'expérience C.YOU !
Juju Major de l'académie - 230 challenges à réaliser

Pas encore d'avis.

Soyez le premier a laisser un commentaire.

Vous aussi, donnez votre avis