Votre version d'internet explorer est obsolette, veuillez mettre votre navigateur à jour pour accéder à ce site.

Mettre à jour
18 janvier 2017

Vous avez dit momie ?

Conférences

De l’archéologie précolombienne à la Momie de Tintin, une histoire de conférences !

Infos Pratiques

  • Cap Sciences Hangar 20
  • Entrée Libre

  • Mercredi 18 janvier 2017 – 18h30

Quel est le lien entre la momie Raspar Capac de tintin et les momies retrouvées par les conquérants espagnols ou exhumées par les fouilles archéologiques dans les Andes ?

Partout, dans le monde, les momies ont toujours suscité crainte et curiosité. Dans les Andes, les momies retrouvées ou exhumées par les fouilles archéologiques nous montrent le soin apporté aux défunts et la volonté de préserver leurs corps. Pour les protéger de l’humidité, ces corps étaient souvent placés dans des cavernes et autres mausolées où ils pouvaient se dessécher sans s’altérer. Ces momies témoignent également de l’existence d’un culte aux défunts très ancien, comme l’attestent les momies chinchorros datées de 7000 à 1500 ans avant J.-C. exhumées sur la côte méridionale du Pérou et du nord du Chili. Chez les Incas, les offrandes et sacrifices adressés aux momies des chefs de lignage, guerriers de valeur, prêtres shamans, etc. rendent comptent des liens qui les unissaient aux vivants. Lors de grandes fêtes annuelles, on les sortait de leurs sépultures pour les faire boire et manger. À l’instar des oracles, on les interrogeait sur des questions importantes, tout en glorifiant leurs actions.

Ces différents aspects vont être abordés par Patrice Lecoq, Maître de Conférences habilité à diriger des recherches en archéologie de l’aire andine à l'Université de Paris 1, Panthéon Sorbonne, et également membre de l'équipe de 8096 Archéologie des Amériques, du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), en France, lors de cette conférence. Après une rapide présentation du milieu et de la chronologie, un rapide panorama des momies retrouvées dans les tombes des principales cultures andines sera dressé afin d’essayer d’en percer les mystères.

 

Dans un second temps, Philippe Goddin qui se définit aujourd’hui comme « hergéologue » et est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de la vie et de l’œuvre d’Hergé, s’appuiera sur son dernier ouvrage : « Sur les traces de Rascar Capac dans la documentation d’Hergé » et fera une incursion, et une excursion, dans les archives, mais aussi dans la tête d’Hergé lorsqu’il élabora le double album « Les 7 Boules de cristal - Le Temple du Soleil » entre 1944 et 1949.

Cette partie de la soirée est réalisée en partenariat avec les Pélicans noirs, association de Tintinophiles de Bordeaux, présentant une scénographie sur le thème de Tintin.

 

 

Biographie de Philippe Goddin

Né à Bruxelles en 1944, Philippe Goddin se définit aujourd’hui comme « hergéologue ». Il est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de la vie et de l’œuvre d’Hergé. Il a publié de nombreux ouvrages sur cette création d’exception, qu’il approfondit depuis près de quarante-cinq ans avec autant de passion et d’émerveillement que de minutie. 
Il a eu la chance de connaître Hergé personnellement et a fréquenté, après sa disparition, nombre de ceux qui l’ont connu. Secrétaire général de la Fondation Hergé de 1989 à 1999, il en a orienté les recherches et le travail d’archivage, permettant la publication d’ouvrages illustrés dont beaucoup constituent une référence en la matière. Il a participé à l’adaptation des Aventures de Tintin pour le petit écran, et a collaboré à plusieurs expositions consacrées à Hergé. Co-scénariste du Musée Hergé inauguré à Louvain-la-Neuve voici quelques années, il est membre du Comité d’expertise organisé sous l’égide du Musée, président de l’association Les Amis de Hergé et rédacteur en chef de la revue que celle-ci édite.
La partie de sa bibliographie relative à Hergé a de quoi impressionner : Hergé et Tintin, reporters – Du Petit XXe au journal Tintin (Le Lombard, 1986), Hergé et les Bigotudos (Casterman, 1990), Comment naît une bande dessinée – Par-dessus l’épaule d’Hergé (Casterman, 1991, épuisé), Les débuts d’Hergé – Du dessin à la bande dessinée (Moulinsart, 1999). À partir de l’an 2000 paraît, au rythme d’un volume par an, Hergé – Chronologie d’une Œuvre (Moulinsart). Les sept tomes sont parus, menant le lecteur de 1907, année de la naissance de Georges Remi dit Hergé, à 1983, année de sa disparition. Suivent Hergé – Lignes de Vie, une nouvelle biographie du créateur de Tintin (2007) reconnue comme la plus complète, Hergé chez les Scouts – Les Aventures de Renard Curieux (Avant-Propos, 2012), les deux tomes de La Malédiction de Rascar Capac coédités par Casterman et Moulinsart, parus en 2014, et enfin Hergé, Tintin et les Soviets, publié chez Moulinsart en décembre 2016.

 

 

 

Nous sommes déjà   113 524 à vivre  l'expérience C.YOU !
jeffboss Major de l'académie - 15 challenges à réaliser

Pas encore d'avis.

Soyez le premier a laisser un commentaire.

Vous aussi, donnez votre avis